A la recherche d'anciennes photos de famille

Photo de l'auteur © Authome P.
Photo de l'auteur © Authome P.

Quand on construit son arbre généalogique, il arrive un moment où l'on aimerait connaître le visage de nos ancêtres, les frères et sœurs de ceux-ci, etc. Mais on peut manquer de souvenirs photographiques pour diverses raisons. Lesquelles me direz-vous? Les réponses sont variées : un membre de la famille a détruit la plupart des souvenirs photographiques, la maison familiale a perdu des photos à cause des bombardements, un membre de la famille a récupéré tous les souvenirs photographiques du grand-père ou de la grand-mère, peu de photos réalisées dans la famille, etc. Mais plaçons le contexte : la photographie a été inventée par Nicéphore Niepce en 1826 ; bien que les souvenirs photographiques familiaux n'existent que depuis les années 1850-55 (les premières personnes à le faire sont les familles royales et de grandes noblesses), ces souvenirs avaient un coup financier très important. Il faudra attendre les années 1890-1895 pour que le souvenir photographique soit à peu près accessible à une très grande partie de la population. D'où la difficulté (mais pas impossible) de trouver un souvenir photographique d'avant 1900.

Voici quelques pistes à explorer pour que vous puissiez trouver d'autres photos anciennes, voir des trésors photographiques anciens.

Rendez visite ou prenez contact avec la famille éloignée. Pensez aux frères et sœurs de vos grands-parents (ou aux cousin(e)s de vos parents) ou aux cousin(e)s de ceux-ci. Prenez contact avec l'un d'entre eux et expliquez clairement votre démarche généalogique. Certaines personnes âgées auront peut-être une réticence au début, mais prenez le temps d'expliquer vos recherches, le pourquoi de votre démarche. Lorsque le jour de la rencontre ou des retrouvailles arrive, prenez le temps d'expliquer où vous vous situez dans l'arbre généalogique et votre démarche de recherches photographiques. N'hésitez pas à montrer quelques photos anciennes en votre possession. Un point très important à ne jamais oublier dans ce genre de démarche : ces personnes qui vous montrent leurs archives photographiques vous font part aussi de leurs vies privées et intimes. Faites de bonnes photos de ces documents et si la personne vous propose de vous les prêter, il est alors préférable de les scanner chez vous à haute résolution pour avoir la meilleure qualité.

Il est tout à fait possible aussi que l'on vous montre des photos d'un évènement familial (un mariage ou un baptême par exemple) dont vous avez déjà vous même quelques clichés, mais qui seront différents de ce que vous avez. Vous aurez ainsi peut-être d'autres visages familiaux pour le même évènement. N'hésitez pas à noter toutes les informations que l'on vous donnera, surtout si ce sont des clichés qui ont plus 90 ou 100 ans.

Photo de l'auteur © Authome P.
Photo de l'auteur © Authome P.

Pensez à faire un tour au cimetière. Rendez vous dans les cimetières des villages où se trouvent les sépultures de vos ancêtres et de la famille. Si le village est petit et qu'une branche de votre famille y est originaire (ainsi que leurs ancêtres), vous risquez fortement de retrouver des sépultures familiales avec un portrait du ou des défunt(s). Vous pouvez également retrouver un portrait sur une tombe se trouvant dans le carré militaire (s'il en existe un), qui se trouve généralement dans le cimetière communal.

N'hésitez pas à prendre des photos des sépultures anciennes de la famille dans les cimetières. Photographiez l'entièreté de la sépulture, ainsi que les détails du monument funéraire et du portrait s'il s'y trouve. Depuis une dizaine d'années, certaines communes enlèvent d'anciennes pierres tombales suite à l'abandon ou au non-renouvellement de la concession. Parfois ce sont des caveaux familiaux très anciens qui disparaissent... Mais cela est un autre sujet, d'où l'importance de photographier.

Consultez les livres consacrés à l'histoire régionale et les archives des journaux locaux. Si vous avez eu des membres de la famille qui ont joués un rôle au sein de la commune , vous risquez de retrouver des archives photographiques dans ces ouvrages et dans les journaux d'époque. Les rôles peuvent être très variés. Par exemple, votre ancêtre ou votre arrière grand-oncle a pu être : échevin ou bourgmestre, membre ou président d'un association musicale, membre d'un groupe du folklore régional, propriétaire d'un commerce, patron d'une petite ou moyenne entreprise, etc. Dans les archives des journaux locaux, vous pourriez retrouver le cliché d'un membre de votre famille pour les mêmes raisons expliquées quelques lignes plus hautes, mais aussi pour d'autres : un souper de retraités, mise à l'honneur lors de la prise d'une retraite, anniversaire de mariage comme des noces de diamants, annonce nécrologique, etc.

Renseignez-vous auprès d'associations historiques et/ou généalogiques. Les chances de retrouver des photos de membres de la famille sont plus minces, mais pas impossible pour autant. Il est possible que d'autres personnes aient étudier une branche de votre famille, voir une partie de votre ascendance un peu plus lointaine. Ces associations possèdent parfois une photothèque qui peut réserver des surprises.

Voilà différentes pistes pour que vous puissiez retrouver d'autres photos anciennes de votre famille. Certaines démarches peuvent être rapides, d'autres peuvent prendre plus de temps et demandent plus de patience.

Le prochain article parlera d'une petite partie de mes ancêtres, qui furent vignerons de père en fils sur 4 générations : Descendre de 4 générations de vignerons par la famille VIDOU à Auteuil-le-Roi.

A mercredi prochain...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Stéphane Decarnières (mercredi, 20 septembre 2017 17:39)

    Super article et très bonne documentation sur le sujet, il est aussi super chouette de pouvoir dater les photos anciennes entre autre via les photographes et leurs adresses cela permets de savoir à quelle période a exercé ce photographe et par extension la date de la prise de vue. Merci pour ce super post. �

  • #2

    Marie Mafalda (mercredi, 20 septembre 2017 17:52)

    Bonjour,
    Pour l'avoir vécu, il ne faut pas oublier que pour des personnes âgées, se plonger dans les photos anciennes va faire remonter des souvenirs, des émotions, et peut-être quelques larmes. Ce ne doit pas être un frein, mais il faut s'y préparer et savoir respecter ces moments particuliers.