18 octobre 2017
Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de 3 publications généalogiques, qui pouvaient vous aider dans vos recherches, vous apporter des informations sur l'histoire de certains villages ou attirer votre curiosité. Mais il en existe encore bien d'autres et qui viennent de différentes époques. N'oubliez pas que lors de recherches généalogiques dans les ouvrages, il faut rester prudent et essayer d'avoir un maximum de preuves pour affirmer toutes trouvailles généalogiques...
11 octobre 2017
Ne dit-on pas que nous descendons tous d'un roi et d'un pendu? La généalogie nous amène souvent sur des familles "simples" et avec peu d'histoire. Mais parfois, il arrive que nous sommes amenés sur une nouvelle branche dont le nom peut intriguer, un nom qui possède une particule. Des familles qui possèdent une ferme de grande ampleur au sein d'un village ou qui ont des rôles dans la gestion du village ou de la ville amènent souvent, en ascendance, sur des familles bourgeoises. Mais il...
04 octobre 2017
Voici le premier article d'une toute nouvelle catégorie qui s'appellera : "Patrimoine et objets familiaux". Et ce premier article va traiter d'un objet familial, que l'on pourrait même dire "privé", ayant appartenu à RENARD Augustin (dont on peut voir la signature ci-contre). Cet objet n'est vraiment pas banal et c'est une chance incroyable qu'il soit encore préservé à ce jour. Intrigué?? Je vais vous expliquer quel est cet objet. Nous allons remonter dans le temps, un peu plus de 220...
27 septembre 2017
Quand on a dans sa généalogie, une ascendance en France, on peut s'attendre à avoir des professions que l'on ne trouvera pas nécessairement en Belgique. La surprise fut alors à la fois de taille et pittoresque. Mais au fur et à mesure de mes recherches, ma curiosité devenait grandissante. Mes ancêtres dans les Yvelines (France), portant le nom de VIDOU, étaient des vignerons de père en fils. Une profession très rude et qui dépendait d'une certaine météo. Dans le livre intitulé...
20 septembre 2017
Quand on construit son arbre généalogique, il arrive un moment où l'on aimerait connaître le visage de nos ancêtres, les frères et sœurs de ceux-ci, etc. Mais on peut manquer de souvenirs photographiques pour diverses raisons. Lesquelles me direz-vous? Les réponses sont variées : un membre de la famille a détruit la plupart des souvenirs photographiques, la maison familiale a perdu des photos à cause des bombardements, un membre de la famille a récupéré tous les souvenirs...
13 septembre 2017
La généalogie est une succession de recherches à travers des registres, des documents notariaux, etc. Mais il arrive parfois que l'on soit bloqué dans nos recherches. Que ce soit par manque de connaissances, de documents, de compréhension de documents anciens, etc. Mais il est possible également de tomber sur une nouvelle branche, avec un nom et/ou une famille socialement plus "haute", voir bourgeoise. On peut également avoir envie d'en savoir plus sur l'histoire du village de ses...
06 septembre 2017
La signature existe depuis que l'écriture a pris place dans notre monde. Marque composée par un individu, qui selon les époques, évolue dans sa conception. Quand vous voyez la signature de votre ancêtre sur un acte du XVIIIème siècle par exemple, il faut prendre conscience que c'est le souvenir qu'un jour, celui-ci a pris la plume et a laissé sa trace lors d'un évènement. Malheureusement, beaucoup ne savent pas écrire... Pour avoir une petite idée du pourcentage de ceux qui savent...
30 août 2017
Quand on parle de généalogie, on se rend compte qu'il y a beaucoup de personnes qui souhaiteraient la commencer mais qui sont freinés pour diverses raisons. Ils pensent généralement que cela demande beaucoup de temps, que c'est laborieux, que c'est compliqué, qu'il faut avoir de grandes connaissances, etc. Pour d'autres personnes, c'est le brouillard complet et elles ne savent pas par où commencer ou quels sont les documents dont elles ont besoin pour débuter... C'est compréhensible...
23 août 2017
Voilà une profession que l'on rencontre peu souvent dans sa généalogie : meunier. Au cours de mes recherches du côté paternel, j'ai découvert non seulement que je descendais de 2 générations de meuniers par la famille DEPREZ, mais que cette profession était restée dans la famille à Spiennes, via le frère de mon ancêtre. Curieux d'en savoir plus sur l'histoire de ce Moulin, je me suis vite rendu compte que les documents étaient peu nombreux. Mais regroupons les informations...
17 août 2017
Lorsque nous débutons notre généalogie, nous ciblons les actes qui concernent nos ascendants et nous voyageons entres actes de naissances, décès et mariages. Mais lorsque l'on s'attarde sur un couple pour étudier tous les enfants qu'ils ont eu, on peut vite être très surpris. Mais remettons-nous en situation d'époque quelques instants. Au XVIIIème et XIXème siècle, avoir une grande progéniture était chose courante. Mais avoir une très grande progéniture, càd plus de 7 ou 8...

Afficher plus