Cimetières

Les cimetières sont des lieux de paix, de recueillement, de souffrance. Mais pour un généalogiste, ce sont des lieux remplis d'informations, de symboles, d'architectures diverses, de souvenirs.

Lors de mes recherches généalogiques, je suis allé dans différents cimetières (Belgique et France) pour y retrouver des tombes d'ancêtres (ainsi que de leurs frères et soeurs), mais aussi de cousins (proches et plus éloignés). En effet, sur une pierre tombale, on peut y retrouver un grand nombre d'informations : des noms et prénoms, des dates, des photographies anciennes, des symboles et/ou des monuments architecturaux, etc.

 

Vous trouverez ici, des informations diverses sur les cimetières que j'ai visité lors de mes recherches. Actuellement, il y a les cimetière de : Braine-le-Comte, Carnières, Ciply, Haine-St-Paul, Haine-St-Pierre, Quévy-le-Petit.

Bonne visite!

Braine-le-Comte (dernière visite 2009)

  • Le cimetière de Braine-le-Comte se trouve au bout de la rue Édouard Moucheron. Il existerait depuis la fin des années 1890.
  • Le cimetière est relativement grand, très bien ordonné et très bien aéré. Dans environ 95% des cas, les sépultures sont très bien conservées. Le cimetière est bien divisé en différents secteurs et allées, ce qui permet de s'y retrouver très facilement.
  • Si vous désirez retrouver une sépulture d'avant 1910, il y en a quelques unes qui se trouvent le long du mur (à gauche et à droite). Concernant des personnes inhumées entre 1910 et 1925, vous en rencontrerez beaucoup. L'allée centrale possède quelques sépultures dont l'architecture fait partie d'un temps bien révolu. Après 1925, les sépultures concernent souvent des parties de famille (6 membres voir parfois 9).
  • Sur tout le cimetière, rares sont les sépultures où aucune information ne figure. Elles sont générales (basiques) : noms, prénoms et dates. Mais quelques-unes donnent un lieu voir la cause du décès (ex : après une longue maladie ou décédé accidentellement).
  • Concernant les photographies, c'est selon moi, un cimetière remarquable. Les photographies y sont très nombreuses et en très bon état. Rare sont les visages effacés ou flous.
  • Si vous désirez faire le cimetière tombe par tombe, prévoyez de le faire en 2 jours à raison de 5h/jour.
  • Voici quelques patronymes que vous rencontrerez : AUTHOM, BAUTHIER, BETTE, CUVELIER, DAL, DRUET, LEBRUN, LEFRANCQ, REMBEAUX, WILLOT, ...

Carnières (dernière visite en 2013)

  • Le cimetière de Carnières se trouve dans une impasse qui joint la rue de Roujuste, près du bureau de Police. Cimetière existant depuis le tout début du XXème siècle.
  • Le cimetière est assez grand, en pente et relativement ordonné. Les allées sont souvent aérées, ce qui n'est pas le cas des petits secteurs où les sépultures sont très proches les unes des autres.
  • Si vous désirez retrouver la sépulture d'une personne inhumée avant 1910, vous serez déçu car elles sont vraiment très peu nombreuses. Elles se trouvent le long du mur à l'entrée et tout en haut du cimetière. Concernant des sépultures de personnes inhumées entre 1910 et 1925, elles sont peu nombreuses. Ce n'est vraiment que celles qui vont de 1925 et à 1940 où vous aurez le plus de chance.
  • Les renseignements sur les sépultures anciennes sont très maigres. En effet, une bonne partie de celles-ci n'affichent que les noms, parfois des prénoms et des années. Les photographies y sont peu nombreuses pour les sépultures antérieures à 1960. Pour la période allant de 1930 à 1950 environ, vous aurez souvent droit à une simple dalle en béton sur laquelle on a écrit les informations basiques.
  • Si vous désirez effectuer des recherches tombe par tombe, prévoyer environ 8 à 9h.
  • Voici quelques patronymes que vous rencontrerez : BAUDOUX, DENAMUR, FUMIER(E), GAILLIEZ, MARCQ, ...

Ciply (dernière visite en 2015)

  • Le cimetière de Ciply se trouve Rue Brunehaut, au pied du terril. Le cimetière fut érigé vers 1905-1910.
  • Le cimetière est grand (en rapport au village) et se divise en 2 parties : la partie ancienne du cimetière se trouve en face de l'entrée et la partie plus rescente à droite. Le cimetière est assez aéré et les sépultures sont côte à côte.
  • Si vous désirez retrouver d'anciennes sépultures antérieures à 1920, il n'en n'existe presque plus. Pour la période allant de 1920 à 1950, elles sont encore assez nombreuses.
  • Les renseignements sur les sépultures anciennes sont souvent très basiques (justes des noms de familles et parfois des années). Les symboles y sont quasi inexistants. Concernant les photographies, on ne peut pas dire qu'elles sont rares, mais elles ne sont pas très nombreuses non plus. Elles sont malgré tout assez bien conservées. Il est a remarquer que concernant les sépultures des années 60 et 70, il n'y a quasi aucune photo.
  • Si vous désirez effectuer des recherches tombe par tombe, prévoyer envion 2h30.
  • Voici quelques patronymes que vous rencontrerez : CAILLEAU(X), GERIN, POIVRE, ROUSSELET, ...

Haine-Saint-Paul (dernière visite en 2013)

  • Le cimetière d'Haine-St-Paul se trouve à la rue du Queniau (entrée se trouvant un peu en retrait de la rue). Il existe depuis les années 10 et se trouve être le second cimetière du village. En effet, le premier cimetière se trouvait à la rue Haute, non loin de l'Eglise. Mais en 1944, une bombe américaine détruisit plusieurs caveaux adossés au mur d'enceinte ouest. Le cimetière était en état de délabrement. Ce n'est qu'à la fin des années 50 que la commune d'Haine-St-Paul décida de transformer l'ancien cimetière en plaine de jeux. On amena environ 1500 tonnes de terres à la rue Haute pour niveler l'emplacement de la nouvelle plaine de jeux. Concernant les tombes restantes de l'ancien cimetière, je ne peux dire ce qu'elles sont devenues.
  • Concernant le second cimetière, les sépultures y sont nombreuses et bien rangées. Les sépultures de personnes inhumées avant la Première Guerre Mondiale, il n'en existe aucune à ma connaissance. Pour la période allant de 1914 à 1925, elles sont peu nombreuses et souvent pauvres en informations (en dehors de quelques très belles exceptions). Après 1925, les sépultures se font moins rares. Depuis 2008-2009, j'ai constaté la disparition de nombreuses tombes (assez simple généralement) de personnes décédées dans les années 30, 40 et 50. Cette disparition a fait place pour de toute nouvelles sépultures. Il faut noter que lorsque vous rentrer dans le cimetière, vous vous trouvez de suite dans la zone des anciennes tombes.
  • Les inscriptions sont généralement très basiques. Mais concernant les sépultures d'avant 1935, les informations sont souvent plus riches : lieux, dates entières, etc. D'un point de vue des photographies, on ne peut pas dire qu'elles soient nombreuses. Mais elles sont généralement dans un très bon état de conservation.
  • Si vous désirez effectuer des recherches tombe par tombe, prévoyer environ 5h.
  • Voici quelques patronymes que vous rencontrerez : ADAM, DEPRET, DRUGMAND, GERARD, MARTIN, THIRION, VRAY, ...

Haine-Saint-Pierre (dernière visite en 2015)

  • Le cimetière d'Haine-St-Pierre se trouve à la rue de Binche, non loin de la rue de la Baraque. Il existe depuis le début des années 10 et c'est le second du village. Le premier (en dehors du cimetière primitif se trouvant autour de l'Eglise, béni en 1877) se trouvant dans le haut de la Rue de l'Alliance ou quelques tombes y subsistent encore (principalement des tombes d'anciennes grandes familles de la région) le long des murs.
  • Mais revenons au second cimetière du village. Les tombes y sont nombreuses et bien allignées en rangées. Retrouver la sépulture d'une personne inhumée entre la création du cimetière et 1925 n'est pas impossible car elles ne sont pas rares, mais parfois avec très peu d'inscription (vois des inscriptions illisibles). Il y a malgré tout quelques tombes magnifiquement conservées. Après 1925, les tombes se font moins rares bien évidemment. Il y a une particularité : il y a un petit secteur avec de nombreuses tombes de bébés et de très jeunes enfants.
  • Les inscriptions sont très souvent "basiques"  : noms, prénoms et dates. Par contre quelques tombes possèdent des symboles architecturaux et des informations sur la cause de la mort. Concernant les photographies, on peut dire qu'elles sont généralement très bien conservées et assez nombreuses. Etrangement, les sépultures allant, approximativement, du milieu des années 40 jusqu'aux années 70, sont beaucoup moins ornées de photos.
  • Si vous désirez effectuer des recherches tombe par tombe, prévoyez 7 à 8h.
  • Voici quelques patronymes que vous rencontrerez : ADAM, BOITTE, DEPREZ, MONSEU, OUTLET, STAQUET, ...

Quévy-le-Petit (dernière visite en 2015)

  • Le cimetière de Quévy-le-Petit se trouve tout en haut de la rue Saint-Eloi, non loin de l'Eglise. Je ne connais pas la date de sa création, mais selon moi, il existerait depuis le début des années 1900. L'ancien cimetière se trouvait autour de l'Eglise, mais il n'en subsiste presque plus rien depuis plus de 30 ans (juste l'une ou l'autre pierre tombale datant du XVIIème et XVIIIème siècle).
  • Le cimetière est plutôt grand pour le village. L'enceinte n'a pas bougée depuis la création de celui-ci, ce qui veut dire que la superficie était très grande pour le village vers 1910! Le cimetière est aété par des allées. Dans le fond à gauche, les anciennes sépultures sont un peu éparpillées.
  • Si vous rechercher après une sépulture d'une personne inhumée avant 1910, vous n'en trouverez pas. Concernant les sépultures de personnes inhumées entre 1910 et 1925, il en existe encore (surtout le long des murs, mais parfois en mauvais état). Pour la période allant  de 1930 jusque +/- 1965, les informations se limitent très souvent aux noms de familles... Concernant les photographies, elles sont peu nombreuses et pas toujours bien conservées. Malgré tout, un point non négligeable : un petit plan du cimetière avec quelques noms dessus (tombes avec des concessions qui disparaîtront), cela peut parfois aider dans une recherche.
  • Si vous désirez effectuer une recherche tombe par tombe, prévoyez environ 2h30.
  • Voici quelques patronymes que vous rencontrerez : ANDERLIN, BLAIRON, DAHIER, HENNEBERT, LEVECQ, MICHEL, VOITURON, JOLY, ...